L'image à l'épreuve des machines - Reconfigurations du visible

Lundi 25 et mardi 26 octobre 2021

Nicolas Gourault, Turba 2021, vidéo générative, simulation de foule en temps réel, visuel de travail, Commande du Centre national des arts plastiques (Cnap) dans le cadre du programme Image 3.0 © Nicolas Gourault

Le séminaire automnal du BAL à l’EHESS a pour objectif d’explorer les enjeux de l’image contemporaine et d’appréhender dans toute sa diversité la notion de « document » visuel. Chaque sujet donne lieu à des contributions théoriques, présentations et analyses d’œuvres dispensées par des artistes, philosophes, historiens, anthropologues de renom à partir d’exemples choisis dans les champs de la photographie, de la vidéo et du cinéma. 

« Qu’y a-t-il de commun entre une manifestation surveillée par des drones et une foule modélisée par infographie ? Qu’arrive-t-il quand une intelligence artificielle usurpe l’identité d’une personnalité publique pour lui prêter des propos haineux ? L’œil humain sait-il encore discerner la silhouette d’un paysan de celle d’un soldat dans le viseur d’une caméra thermique ? Il y a vingt ans, le cinéaste et théoricien allemand Harun Farocki interrogeait déjà ces images “opératoires”, dont la fonction n’était ni de distraire ni d’informer, mais de contrôler et de réaliser un certain type d’opérations, le plus souvent, de surveillance et de reconnaissance. Or voilà que ces images produites par des machines ont débordé le champ militaro-industriel pour investir toutes les sphères de l’existence, engageant ainsi un tournant majeur dans la culture visuelle contemporaine. Quels régimes d’(in)visibilité engendrent-elles ? Quels effets sociaux, politiques mais aussi anthropologiques induisent-elles ? Et peut-on encore parler d’“image” à leur égard ? Que devient l’expérience du sensible à l’âge des algorithmes ? ».

Sous la direction et la modération de : Ada Ackerman, chargée de recherche au CNRS, commissaire d'expositions – Alice Leroy, maître de conférences en études cinématographiques à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée – Antonio Somaini, professeur en études cinématographiques, études visuelles et théorie des médias à l'Université Paris Sorbonne Nouvelle.

Avec les interventions de Grégory Chatonsky, artiste – Yves Citton, professeur de littérature et média, Université Paris Vincennes Saint Denis – Raphael Dallaporta, artiste – Térésa Faucon, maître de conférences en esthétique et théorie du cinéma, Université Paris Sorbonne Nouvelle – Nicolas Gourault, artiste – Béatrice Joyeux, professeure à l'Université de Genève, chaire des humanités numériques – Laliv Melamed, commissaire d’expositions, chercheuse associée à la Goethe Universität de Frankfort – Alessandra Ronetti, doctorante en histoire de l’art contemporain à l’Université Paris Panthéon-Sorbonne et à l’École normale supérieure de Pise – Francesco Sebregondi, architecte, chercheur, fondateur d’index, agence d’expertise indépendante – Gwenola Wagon, artiste, enseignante chercheuse, Université Paris Vincennes Saint Denis – Eléonore Weber, auteure, metteuse en scène et réalisatrice.

Infos pratiques

Le séminaire automnal a lieu le lundi 25 et mardi 26 octobre 2021 de 9h à 18h sur le Campus Condorcet
Gratuit, inscription obligatoire

En partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de la Culture, la Préfecture de Paris et d’Ile-de-France – Direction régionale des affaires culturelles, le Centre national des arts plastiques et l’École des hautes études en sciences sociales – EHESS.

Partager

Aller plus loin