La Fabrique du Regard

La Fabrique du Regard, plateforme pédagogique du BAL a pour objectif de former à et par l’image les jeunes à devenir acteurs de leur regard, nous croyons qu'ils peuvent prendre conscience du monde qui les entoure et de leur capacité à s'y impliquer.

Depuis 10 ans, La Fabrique du Regard, plate-forme pédagogique du BAL, a touché plus de 20 000 jeunes, collaboré avec plus de 500 artistes, ainsi que 500 enseignants et membres d'équipes pédagogiques dans 250 quartiers. 

L’objectif : former des regardeurs, actifs, concernés, conscients que l’image obéit à des codes, à des usages, qu’elle est avant tout un langage, une construction.

Chaque année, 2 000 jeunes issus notamment d’établissements de l’éducation prioritaire sont formés aux enjeux des images. Du primaire au lycée, en lien étroit avec les équipes enseignantes, et l’implication de 55 artistes et professionnels de l’image, les jeunes se confrontent à différents corpus et points de vue, affutent leur regard sur les partis formel de l’image, expérimentent les différentes étapes de fabrication des images et participent à un projet collectif de création.

Élaborés en étroite collaboration avec les équipes enseignantes, les programmes s’inscrivent dans le temps scolaire ou périscolaire. Ils s’articulent autour de trois axes : l’analyse de l’image, la compréhension de ses contextes de production, diffusion, réception et la participation concrète à un projet collectif (film, journal, publication...). Tout au long de l'année la Fabrique du Regard propose des ateliers de réflexion, d'initiation numérique grâce à la plateforme ERSILIA, des rencontres avec des professionnels, des projections de films ou de vidéos, des visites d’exposition et des workshops de création avec un artiste. Les jeunes se confrontent ainsi à différents points de vue, interrogent la notion de « document » visuel, affutent leur regard sur les partis pris formels de l’image. Pour mener à bien ses programmes, La Fabrique du Regard  s'appuie sur des conférenciers - historiens de l'art et invite une cinquantaine d’intervenants par an (chercheurs, artistes, graphistes, journalistes, iconographes…) à réfléchir et travailler avec les jeunes sur un thème (Repenser l’histoire, Des dispositifs pour voir, Image et mémoire, Image et espace public, Questions de territoires, Montrer l'invisible, Image de soi, image des autres - créer ensemble…). Sont associées également différentes structures professionnelles (galeries, maisons d’édition, bibliothèques, quotidiens, magazines, agences de presse, de graphistes, laboratoires photo...) pour rendre tangibles les différentes étapes de la fabrication des images.

Les créations réalisées collectivement par les jeunes avec les artistes invités dans le cadre des programmes Regards croisés, Mon journal du monde, Mon Œil !Culture(s) de Demain et Que faire ? sont présentées lors d’une exposition publique de restitution au BAL ou dans un espace dédié (La Femis). L'occasion pour les élèves des différents programmes de découvrir le travail réalisé par l’ensemble de la Fabrique du Regard et de revenir sur leur expérience.

Révélation - La véritable identité des chats / William Laboury et les élèves de 2GA du Lycée Madeleine Vionnet (Bondy) from LE BAL on Vimeo.

 

Partager

En lien

Regards croisés

Écoliers de 6 à 10 ans

Mon journal du monde

Collégiens de 11 à 15 ans, de la 6ème à la 3ème et jeunes en situation de handicap

Mon Œil !

Lycéens de 15 à 18 ans, de la seconde à la terminale.

Que faire ?

Jeunes de 14 à 20 ans, des métropoles de Lille, Lyon et Paris.

ERSILIA

Plateforme numérique d’éducation à l’image - Jeunes de 11 à 18 ans, enseignants, artistes, journalistes, écrivains…