Mikhael Subotzky

Exposition jeune création

mickael_subotzky_nb.jpg

Né en 1981.

Diplômé du Michaelis School of Fine Art en Afrique du Sud, Mikhael Subotzky est actuellement basé à Johannesburg.

Les œuvres de Mikhael Subotzky sont le résultat de ses tentatives fracturées de se situer par rapport aux récits sociaux, historiques et politiques qui l'entourent tant chez lui en Afrique du Sud que lors de ses fréquents voyages. Exécutées dans une variété de médiums - de la photographie au film et aux installations vidéo, et plus récemment aux collages, dessins et peintures - ses œuvres ont été largement exposées et collectées.

Son premier travail photographique, Die Vier Hoeke (Les quatre coins), était une étude approfondie du système pénal sud-africain. Umjiegwana (The Outside) et Beaufort West ont étendu cette enquête à la relation entre la vie quotidienne dans l'Afrique du Sud post-apartheid et les structures de contrôle historiques, spatiales et institutionnelles.

Subotzky a également travaillé sur commande pour de nombreuses publications et certains clients, dont le magazine Vogue (divers pays), Time Magazine (États-Unis), Topic (États-Unis) et The Guardian (Royaume-Uni).

Beaufort West (Chris Boot, 2008) a été la première monographie de Subotzky et la série a été incluse dans l'exposition New Photography 2008 : Josephine Meckseper et Mikhael Subotzky au Musée d'art moderne (New York, 2008).

L’artiste expose au BAL en 2014 avec la monographie Ponte City (Steidl, 2014), fruit d'une collaboration de six ans avec l'artiste britannique Patrick Waterhouse.

www.subotzkystudio.com

Partager

En lien

Ponte City

Mikhael Subotzky & Patrick Waterhouse

Du 23 janvier au 20 avril 2014

Mikhael Subotzky, le voyeur archiviste

Rencontre avec Simon Njami

Jeudi 13 février 2014 - 20h