Mali ARUN

Exposition jeune création

mali_arun_nb.jpg

née en 1987

Mali ARUN est diplômée des Beaux-Arts de Paris, de Tianjin (Chine) et de Bruxelles (La Cambre).

Sa pratique se situe entre la fiction, le cinéma documentaire et la vidéo d’art questionnant les espaces en marges, en mouvements ou en conflits. Elle observe aussi le corps, ses géographies, ses désirs et ses contradictions. Elle interroge la façon dont l’Homme en exil arpente des zones de passages et de frontières, transforme l’espace, le paysage en territoire en se l’appropriant. Elle explore les croyances, les rituels et les mythes dont les hommes se nourrissent pour vivre et survivre.

Elle expose son travail lors d’un solo show à la Galerie T66 à Freibourg en Allemagne ainsi qu’à la Villa Emerige en 2017 et au Salon de Montrouge en 2018 où elle obtient le Grand Prix du Jury. Mali Arun s'essaie à la vidéo immersive avec Mutatis (2018), présentée au Palais de Tokyo en 2019, avant de se lancer dans l'écriture de son premier long-métrage de fiction Fan-Koueï (2020).

En 2018, elle a mené un atelier dans le cadre du programme « Que Faire », porté par LE BAL / La Fabrique du Regard, avec les jeunes du lycée André Malraux de Montereau-Fault-Yonne. À partir de cet atelier, les jeunes ont réalisé un court-métrage intitulé « Surville » au sein de leur lycée. À travers la mise en scène d’un casting destiné à interpréter trois personnages venus de la ville basse, de Surville et des environs, ils se sont interrogés sur la notion d’identité et les stéréotypes liés à la représentation des jeunes.

https://vimeo.com/437387484

Mali Arun vit et travaille à Strasbourg, Paris et Berlin.

https://maliarun.com

Partager

En lien

Que Faire ?

20 groupes de jeunes de 14 à 20 ans