IMAGES AU COMBAT

Lundi 28 et mardi 29 octobre 2019

Soulèvement contre le Shah d'Iran, Téhéran, 1978 (détail)

Le séminaire automnal du BAL a pour objectif d’explorer les enjeux de l’image contemporaine et d’appréhender dans toute sa diversité la notion de « document » visuel. Pour sa ONZIÈME édition, le séminaire automnal du BAL aborde la problÉmatique des images au combat.

En 1975, la cinéaste libanaise Heiny Srour définissait la beauté par la puissance critique et l’efficacité des images. « La Révolution est belle, elle mérite d’être servie par les plus belles images possibles. Une beauté nouvelle, différente de la beauté bourgeoise, qui se veut désincarnée, au-dessus des classes, des siècles, en atteignant "l’universel" et "l’éternité". Notre beauté à nous vise le contraire : elle est concrète, partiale, elle est pour les opprimés, elle ne sert qu’eux dans un moment donné de l’histoire, dans une société déterminée, et elle n’atteint l’‘universel’ que parce qu’elle sert – directement ou indirectement – tous les opprimés de la terre. Autrement dit, les belles images – pour nous – sont les images responsables qui servent un but politique précis. » (Cinéthique, n°19, 1975, p. 6).

Renouant avec une telle conception de la beauté, nous en observerons les pratiques contemporaines : quelles sont les formes, les fonctions, les enjeux de telles images ? Quelles sortes d’efficacité visent-elles, à court, moyen et long terme ? Avec, à l’horizon, quelles perspectives politiques et biopolitiques ?

Nicole Brenez, modératrice du séminaire, est professeure à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, directrice du Département Analyse et Culture à La Fémis et programmatrice pour de nombreuses institutions et festivals. Elle a récemment dirigé la monographie de Clarisse Hahn, Politique de la présence (Mousse Publishing, 2018) et l’album de Jocelyne Saab, Zones de guerre (Éditions de l’œil, prix Filaf du meilleur livre de cinéma 2019). Elle travaille actuellement à l’édition scientifique des textes de Jean Epstein et de Edouard de Laurot, deux ouvrages à paraître.

Avec les interventions de Robert Bonamy, maître de conférence en cinéma – Pascale Cassagnau, responsable des fonds audiovisuels et nouveaux médias au Centre national des arts plastiques – Vincent Coupard, auteur – David Faroult, maître de conférence en cinéma à l’ENS Louis-Lumière – Stéphane Gérard, cinéaste – Brigitte Gothière, cofondatrice de L214 – Clarisse Hahn, artiste – Nicolas Klotz, réalisateur – Lech Kowalski, réalisateur – Jonathan Larcher, anthropologue et cinéaste– Jean-Marc Manach, journaliste – Florent Marcie, réalisateur – Valérie Massadian, cinéaste – Alo Paistik, chercheur en cinéma à l’EHESS – Jonathan Palumbo, auteur, étudiant à La Fémis – Elisabeth Perceval, scénariste – Gilles Peress, photographe – Vincent Perrottet, graphiste – Iro Siafliaki, cinéaste – Philippe Tancelin, poète et philosophe, professeur à l’Université Paris VIII

Infos pratiques

Le séminaire automnal a lieu le lundi 28 et mardi 29 octobre 2019 de 9h à 18h à Paris à l’amphithéâtre de l’École des hautes études en sciences sociales, 105 boulevard Raspail 75006 Paris. 

Places limitées, entrée gratuite et inscription obligatoire en remplissant le bulletin de préinscription à télécharger sur cette page à envoyer à fabriqueduregard@le-bal.fr.
Frais de transport, d’hébergement, de restauration non pris en charge.

Gratuit, inscription obligatoire à fabriqueduregard@le-bal.fr 

 

En partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de la Culture, le Centre national des arts plastiques et l’École des hautes études en sciences sociales.

Partager

Aller plus loin