Maxence Rifflet

Coup de cœur du Prix LE BAL de la jeune création avec l'ADAGP

maxence_rifflet_nb.jpg

Né en 1978.

Maxence Rifflet vit et travaille à Paris.

Entre 2007 et 2010, à l'invitation du centre d'art Le point du jour, à Cherbourg, et du Pôle-image Haute-Normandie, il mène un parcours singulier dans deux territoires normands, construisant un paysage documentaire qui articule tradition pittoresque et préoccupation écologique. Deux expositions ont été présentées à l'été 2010, à Cherbourg et à Rouen, accompagnées du livre Une route, un chemin. Entre 2002 et 2006, il avait réalisé un ensemble d'images dans la vallée du Yangtsé en Chine, puis dans la ville de Chengdu. Ce travail, exposé aux Rencontres d'Arles en 2006, documente les mutations de ces territoires et les nouveaux modes d'appropriation de l'espace public qui s'y inventent. Il enseigne à l'école supérieure d'art et de design d'Orléans.

Parallèlement à ces travaux, il provoque des situations d'expérimentation artistique au sein de structures pédagogiques. Le livre Fais un fils et jette-le à la mer, publié en 2004 avec Yto Barrada et Anaïs Masson, retrace une expérience menée à Marseille et à Tanger avec des adolescents marocains dont la pratique photographique devient l'enjeu d'une interrogation sur l'immigration clandestine. Il a récemment publié Correspondances à la suite d'une résidence au collège de Nonancourt.

Il est nommé coup de cœur du jury pour le prix le BAL de la jeune création avec l'ADGP en 2017 pour son projet Nos Prisons. Initié en 2015, Nos prisons de Maxence Rifflet documente le rôle de l’architecture carcérale sur les conditions de détention des prisonniers. La photographie est ici outil d’enregistrement et vecteur d’un questionnement sur la surveillance et la dichotomie voir/être vu. En se rendant dans plusieurs prisons françaises aux modèles architecturaux différents, en analysant la spécificité de chaque lieu et en prenant en compte l’expérience et la parole des détenus, Maxence Rifflet tente de sortir des stéréotypes de la représentation de l’univers carcéral. Ce projet a été réalisé dans le cadre de la convention régionale culture/justice de la région Normandie.

maxencerifflet.com

Partager

En lien

les 5 coups de cœur du jury

Prix le bal de la jeune création avec l'adgp