FAIRE MÉMOIRE DU NUCLÉAIRE : TEMPS, ARCHIVES ET DESTRUCTION

DISCUSSION ET PROJECTIONS
JEUDI 20 JANVIER - 19H

Extrait du rouleau des archives Gamma, 2021- Stéfane Perraud & Aram Kebabdjian, photo David Gallard

CETTE TROISIÈME SÉANCE DU CYCLE « IMAGINAIRES DU NUCLÉAIRE » INTERROGE LES TEMPORALITÉS DE L’ÂGE ATOMIQUE ET LA POSSIBILITÉ D’EN FAIRE MÉMOIRE. LE PROPRE DE LA CIVILISATION DE L’ATOME N’EST-IL PAS À LA FOIS DE S’INSCRIRE DANS LE COURS DE L’HISTOIRE ET D’ÉCHAPPER AUX GRANDS RÉCITS, SINON SOUS LA FORME VISIBLE DE CATASTROPHES ? MAIS QUE SAIT-ON DES EXPÉRIENCES SUR L’ATOME MENÉES EN SECRET, DES DÉGÂTS COLLATÉRAUX SOUVENT DISSIMULÉS, DES INVENTIONS ABERRANTES ET DES FUITES IMAGINAIRES SUSCITÉES PAR L’ÂGE ATOMIQUE ?

Dans Archives gamma, Stéfane Perraud et Aram Kebabdjian exposent des archives de l’âge nucléaire, en recueillant traces et indices, images et signes. Ressurgissent, dans leur travail plastique et littéraire, des histoires refoulées, incongrues, merveilleuses parfois, comme dans un vaste cabinet de curiosités. L’archive, note Arlette Farge, se définit moins par les données qu’elle accumule que par les manques et les absences qu’elle interroge en creux. Toute histoire du nucléaire n’est-elle pas celle de ses zones d’invisibilité ?
Pour répondre à ces interrogations, nous dialoguerons avec Stéfane Perraud, Aram Kebabdjian et l’historien Yann Potin qui interroge le statut épistémologique et politique des archives.
Séance présentée par Olivier Schefer et animée par Iris Bernadac.

Avec :
Iris Bernadac, Doctorante, chargée d’enseignement en philosophie de l’art et esthétique – École doctorale UFR d’Arts plastiques et Sciences de l’art, Université Panthéon-Sorbonne – Paris 1.
Aram Kebabdjian, romancier, dramaturge et photographe, est l’auteur de L’hymne à la joie (Éd. du Faubourg 2021), Les Désoeuvrés (Grand Prix SGDL du 1er roman) et Le Songe d’Anton Sorrus (Seuil 2015 et 2017). Il a aussi signé des recueils de nouvelles, de philosophie et de théâtre.
Artiste, Stéfane Perraud questionne les apories des sciences et des techniques. Son domaine de recherche, lié à l’énergie de la matière et de la lumière, le pousse à collaborer régulièrement avec des écrivains et des scientifiques. Le travail qu’il mène avec Aram Kebabdjian a été exposé en 2021 au Lieu Unique à Nantes.

Yann Potin, historien et archiviste, est chargé d’études documentaires aux Archives nationales et maître de conférences associé en histoire du droit à l’université Paris-Nord – Paris 13. Ses recherches portent sur l’histoire du patrimoine, la construction et la transmission des archives et des sources historiques.

Olivier Schefer est professeur d’esthétique et de philosophie de l’art à l’université Panthéon-Sorbonne – Paris 1. Critique et romancier, il est l’auteur d’une trilogie sur les figures de la nuit au cinéma et en littérature. Il interroge les formes de l’entropie, l’esthétique des ruines et du chaos dans l’art contemporain avec Esthétique des ruines. Poïétique de la destruction (avec Miguel Egana, P.U.R, 2015) et Sur Robert Smithson. Variations dialectiques (La lettre Volée, 2021).

 

Infos pratiques

Réservation obligatoire ici
Tarif : 7 euros avec billet d’entrée pour l’exposition en cours, valable durant toute la durée de celle-ci.
Renseignements : contact@le-bal.fr

Partager

En lien

IMAGINAIRES NUCLÉAIRES : LA STUPEUR

DISCUSSION ET PROJECTION

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021 – 19H

IMAGINAIRES NUCLÉAIRES

CYCLE DE RENCONTRES ORGANISÉ AVEC L’UNIVERSITÉ PANTHEON SORBONNE - PARIS 1

JEUDIS 30 SEPTEMBRE, 4 NOVEMBRE, 20 JANVIER, 17 MARS ET 14 AVRIL – 19H

APRÈS L’ACCIDENT, LA ZONE

DISCUSSION ET PROJECTIONS

JEUDI 17 MARS - 19H

DANS LES SOUTERRAINS DU NUCLÉAIRE

DISCUSSION ET PROJECTIONS

JEUDI 14 AVRIL - 19H

Aller plus loin