MIGUEL RIO BRANCO

smoking_eyes_miguel_rio_branco_salvador_de_bahia.jpg

Miguel Rio Branco (né à Las Palmas en 1946) est un artiste brésilien (photographe, peintre, cinéaste et créateur d’installations multimédias) vivant et travaillant à Rio de Janeiro.
En 1966, il étudie au New York Institute of Photography et en 1968 part étudier à la School of Industrial Design de Rio de Janeiro. Entre 1970 et 1972, il travaille à New York en tant que réalisateur et chef opérateur, puis réalise dans les années qui suivent plusieurs long et court-métrages expérimentaux. Parallèlement, il commence à exposer ses photographies dès 1972.

Il devient à partir de 1980 correspondant pour Magnum Photos et son travail photographique est publié dans de nombreuses revues (Aperture, Stern, Photo Magazine).
Considérant le livre comme un support d’expression essentiel, il conçoit de nombreux ouvrages dont Sudor Dulce Amargo (Fondo de Cultura Económica, Mexico City,1985), Natka (Fundação Cultural de Curitib, 1996), Silent Book (Cosac & Naify, 1997), Miguel Rio Branco (Aperture, 1998) et Maldicidade (Taschen, 2019).

Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles, parmi lesquelles Beauty, the Beast à l’Art Institute of Boston en 2003 ; Plaisir de la douleur à la Maison Européenne de la Photographie à Paris en 2005 ; Solo au Kulturhuset Stockholm en 2011 ; Miguel Rio Branco: Nada Levarei quando morrer au Museu de Arte de São Paulo en 2017 ainsi que Miguel Rio Branco à l’Institut Moreira Salles de São Paulo en 2020.
Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections publiques et privées européennes et américaines, notamment : Museu de Arte Moderna do Rio de Janeiro ; Museu de Arte de Sao Paulo ; Centre George Pompidou, Paris ; San Francisco Museum of Modern Art ; Stedelijk Museum, Amsterdam ; Museum of Photographic Arts, San Diego ; MoMA, New York.
 

Partager

En lien