Les images manquantes

Le 24 et 25 octobre 2011

« À une époque où la dissémination des moyens de capture et de diffusion du réel s’affirme toujours davantage, est-il légitime de déclarer que des images sont manquantes ou même susceptibles de l’être ? Sans doute plus que jamais, ne serait-ce que pour se situer à rebours d’un « tout montrer » qui occulte le devenir tourmenté des images, corrélat des discontinuités de l’Histoire. Encore faut-il distinguer plusieurs espèces d’images manquantes :

les images qui n’ont jamais existé, celles qui ont existé mais ne sont plus disponibles, celles qui ont rencontré trop d’obstacles pour pouvoir être prises ou enregistrées, celles que notre mémoire collective n’a pas retenues, celles que l’on s’interdit de montrer par pudeur ou souci de l’autre…

Le séminaire automnal de cette année souhaiterait étudier comment se traduit le manque d’une ou plusieurs images, quelle que soit la cause de ce déficit de représentation : conflits armés qui effacent les traces d’un lieu ou d’une période spécifiques ; stratégies de censure qui organisent ce manque et qu’il faudrait contourner etc. Parallèlement, il s’agit de porter une attention particulière aux procédés par lesquels, précisément, des images manquent : le phénomène de l’ellipse au cinéma, un cadrage photographique qui soustrait un fragment de figure, l’intérêt porté aux types d’invisibilité dans l’art, etc. Au-delà du simple constat, le séminaire analysera les effets de ces images manquantes, le vide qu’elles véhiculent ou l’imagination qu’elles suscitent. »
Dork Zabunyan, modérateur du séminaire

INTERVENANTS

Ariella Azoulay, commissaire d’exposition
Raymond Bellour, théoricien et critique de cinéma
Maxime Boidy, traducteur et spécialiste de l’œuvre de W.J.T Mitchell, allocataire de recherche, Université de Strasbourg
Frédéric Boyer, écrivain, traducteur, éditeur
Nathalie Delbard, historienne et théoricienne de la photographie, maître de conférences en arts plastiques à l’Université Lille 3
Sylvie Lindeperg, historienne, professeure à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Sophie Mendelsohn, psychanalyste
Jurgen Nefzger, photographe
Trevor Paglen, photographe américain
Julien Prévieux, artiste français
Denys Riout, historien de l’art, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Paul Sztulman, historien de l’art, professeur à l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs
Frédéric Worms, philosophe, École nationale supérieure, Paris Université Lille III

Infos pratiques

Le séminaire a lieu à L'EHESS
École des Hautes Études en Sciences Sociales
105, Bd Raspail 75006 Paris

Gratuit sur inscription
250 places
Les frais de transport, d’hébergement, de restauration ne sont pas pris en charge.

Formulaire de préinscription à envoyer à fabriqueduregard@le-bal.fr avant le 9 octobre 2011.

Partager

En lien

Les images manquantes

Les Carnets du BAL # 3

Aller plus loin