LES TEMPS DE L’IMAGE

22 et 23 Octobre 2018

Marylène Negro, Pass, 2018 (filmstill)

Le séminaire automnal du BAL à l’EHESS a pour objectif d’explorer les enjeux de l’image contemporaine et d’appréhender dans toute sa diversité la notion de « document » visuel. Chaque sujet donne lieu à des contributions théoriques, présentations et analyses d’œuvres dispensées par des artistes, philosophes, historiens, anthropologues de renom à partir d’exemples choisis dans les champs de la photographie, de la vidéo et du cinéma. Pour sa dixième édition, le séminaire automnal du BAL à l’EHESS aborde la problématique des temps de l’image.

«  L’évidence veut que l’image fixe soit affaire d’espace et l’image mouvante affaire de temps. Mais la question du temps des images ne saurait être réduite à celle de leur capacité (ou incapacité) à représenter ou montrer le temps. L’être dans le temps des images tient d’abord au fait que tout ce dont nous pouvons faire l’expérience est pris dans le temps que nous habitons. L’être dans le temps des images, mouvantes ou fixes, se décline donc selon des figures multiples.

La pluralité des temps de l’expérience de l’image : comment le temps de la gestation des images se rapporte-t-il au temps de leur réception ? Comment le temps de l’expérience individuelle se conjugue-t-il avec celui de l’expérience collective ? L’expérience de l’image ne conjugue-t-elle pas des temporalités d’échelles différentes : le temps de l’attention, le temps de l’absorption, le temps de l’agentivité, etc. ? Y-a-t-il des affinités électives entre certains types d’images et certains types d’expérience du temps ?

La pluralité des temps construits par l’image : quelles sont les relations entre les temps de l’image fixe et ceux de l’image mouvante ? Comment l’évidence qu’il existe un temps de l’image est-elle déstabilisée par les hétérochronies entre la durée de la « prise de vue » et la durée donnée à voir (accélérés et ralentis dans l’image mouvante, temps rétréci et temps dilaté dans les images fixes) ? Qu’en est-il du temps de l’image et du temps entre les images (séquences photographiques) ? Comment le temps construit iconiquement se décline-t-il par rapport au temps encodé textuellement ? »

 

Jean-Marie Schaeffer, modérateur du séminaire, est directeur d’études à l’EHESS, directeur de recherche au CNRS et spécialiste d’esthétique philosophique et de théorie des arts. Il a publié dernièrement Art, création, fiction (avec Nathalie Heinich, Éditions Jacqueline Chambon, 2004), Adieu à l’esthétique (Presses universitaires de France, 2000), et Pourquoi la fiction ? (Éditions du Seuil, 1999).

Avec Nathalie Boulouch, historienne de l’art contemporain et de la photographie, enseignante-chercheuse à l’Université Rennes 2 –  Stéphane Breton, anthropologue et cinéaste – Therese Collins, maître de conférence en sciences cognitives à l’Université Paris-Descartes – Pablo Silveira Fontoura, doctorant à l’École des hautes études en sciences sociales – Adrien Genoudet, attaché à la chaire de Patrick Boucheron au Collège de France, doctorant à l’Université Paris VIII – Arno Gisinger, artiste photographe – Michel Menu, chercheur au Centre de recherche et de restauration des musées de France – Marylène Negro, artiste & Olivier Schefer, maître de conférence en esthétique et philosophie de l’art à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne – Can Onaner, architecte, docteur en histoire de l’architecture, enseignant à l’école d’architecture de la ville & des territoires à Marne-la-Vallée – Estefania Peñafiel Loaiza, artiste – Marie Pierre-Bouthier, enseignante à l’École normale supérieure de Paris, doctorante en cinéma à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne – Jeff Daniel Silva, réalisateur, membre du Centre Norbert Elias à l’École des hautes études en sciences sociales.

Retrouvez les précédentes éditions dans la collection des CARNETS DU BAL :
http://www.le-bal.fr/les-editions

Infos pratiques

Le séminaire automnal a lieu le lundi 22 et mardi 23 octobre 2018 de 9h à 18h à L'EHESS
École des Hautes Études en Sciences Sociales
105, Bd Raspail 75006 Paris

250 places

Gratuit, inscription obligatoire

Contact : fabriqueduregard@le-bal.fr

Frais de transport, d’hébergement, de restauration non pris en charge.

En partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de la Culture, le Centre national des arts plastiques et l’École des hautes études en sciences sociales.

Partager

En lien

Aller plus loin