La criminalistique moderne : une culture de la trace

Rencontre avec Luce Lebart et Pierre Margot
Jeudi 18 juin 2015 à 19h

Rodolphe A. Reiss, Fingerprints found on oilcloth, Jost Grand-Chêne case, Lausanne, 25 November 1915.Grand-Chêne, Lausanne, Vaud. Collection de l’Institut de police scientifique de l’Université de Lausane

R. A. Reiss, coll. IPSC

Pionnier de la police scientifique et technique, Rodolphe Archibald Reiss (1875-1929) définit au début du XXe siècle des méthodes et des procédés d’investigation dans lesquels la photographie est pensée comme un complément indispensable à l’enquête judiciaire.

Au cours de cette soirée, Luce Lebart revient sur les fondements de la criminalistique moderne tels qu’envisagés par Reiss où la photographie offre une alternative scientifique aux témoignages. En défendant une « culture de la trace », Pierre Margot, professeur émérite en sciences forensiques reviendra sur quelques-unes des enquêtes qu’il a menées au cours de sa carrière dans lesquelles l’image joua un rôle prépondérant.

Biographies

Historienne de la photographie et nouvellement directrice de l'Institut canadien de la photographie à Ottawa.

En savoir plus

Pierre Margot a dirigé de 1986 à 2015 l’Institut de police scientifique et de criminologie de l’Université de Lausanne

En savoir plus

Infos pratiques

Prix de l'entrée à l'exposition (6€ / 4€ tarif réduit)
Plus de renseignements : contact@le-bal.fr
Pass Images à charge : 18 euros
(accès illimité à l'exposition et aux événements BAL LAB)

Partager

En lien

Images à charge

La construction de la preuve par l'image

Du 4 juin au 30 août 2015

On n'est pas là pour disparaître

Lecture / performance d'Olivia Rosenthal

Jeudi 2 juillet 2015 à 19h

Rewind

Conversation avec Cédric Delsaux, Christian Patterson, Stéphanie Solinas, Yury Toropstov

Vendredi 26 juin 2015 à 19h

Images à charge

La construction de la preuve par l'image

Aller plus loin