Matières radioactives

Jeudi 16 mars à 20h

© Les Scotcheuses

Comment l'image filmique peut-elle se porter témoin d'une catastrophe invisible ?

Dans le domaine du cinéma expérimental, de nombreux cinéastes ont soumis la substance photochimique à un effacement progressif par la radioactivité. Face à l'ampleur des enjeux posés par le nucléaire aujourd'hui - stockage des déchets, pollution des sols, vulnérabilité des centrales, désastre de Fukushima...-, la matière radioactive est un sujet brûlant de la création artistique contemporaine. 
La projection de films de Rosa Barba, Tomonari Nishikawa, Jennifer Reeves et James Schneider sera suivie par une discussion avec le collectif de cinéastes français les "Scotcheuses". Celui-ci présentera son projet en cours, sur le site de Bure (Meuse), destiné à devenir un centre d'enfouissement de déchets nucléaires.

Avec Jade Gomes et Maxime Fuhrer, membres des "Scotcheuses"; Emmanuel Lefrant, cinéaste et programmateur; James Schneider, cinéaste.

Dans le cadre du cycle Matérialismes à l’œuvre, organisé par l'École normale supérieure, l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et LE BAL.

Infos pratiques

Réservation obligatoire / Jauge limitée
Tarif unique : 6 euros
Renseignements : poret@le-bal.fr

Partager

En lien

Stéphane DUROY

Again and again

Du 6 janvier au 9 avril 2017

Matérialismes à l’œuvre

Cycle organisé par L’École normale supérieure, l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et le BAL

DU 19 JANVIER AU 22 JUIN

Les plis du temps

Cycle cinéma autour de Stéphane Duroy - Again and Again

DU 21 FÉVRIER AU 21 MARS

Le Golem : la matière s'anime

Débat-projection

jeudi 6 avril à 20h

Aller plus loin