Quelque part entre deux mondes

Bas Jan Ader entre le romantisme et l'art conceptuel
Mardi 5 juin 2013 à 20h

Taiyo Onorato & Nico Krebs, Wires, 2006 / Courtesy RaebervonStenglin, Zurich

Rencontre-discussion avec Noor Mertens & Javier Hontoria

La singularité de l'œuvre de Bas Jan Ader ainsi que les circonstances de sa disparition l’ont positionné comme l’un les artistes les plus atypiques de son temps. Il pourrait être considéré comme l’oiseau rare de la fin des années soixante et du début des années soixante-dix. Se positionnant à mi-chemin entre la tradition romantique et l’art conceptuel, Bas Jan Ader aimait à explorer la tension que généraient ces deux termes que tout oppose a priori. L'engagement de tout son être dans la création ainsi que sa position morale lui ont conféré une voix unique dans l’art du 20e siècle et il est devenu, lors de la dernière décennie, une des références les plus citées par une jeune génération d’artistes.

Javier Hontoria est écrivain et commissaire d’exposition, basé à Madrid. Il a été commissaire de l’exposition Bas Jan Ader, Between two Worlds, au MAMbo à Bologne en 2012.

Noor Mertens est commissaire d’exposition d’art moderne et contemporain au musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam. Elle est co-auteure et éditrice de la récente publication Positioning the Art Gallery. The Amsterdam Gallery World in an International Context.

Infos pratiques

Prix de l'entrée à l'exposition 
Plus de renseignements : contact@le-bal.fr

Partager

En lien

Ready (to be) made

BAS JAN ADER / TAIYO ONORATO / NICO KREBS

Du 30 mai au 1er septembre 2013

La rencontre fortuite d'un appareil photo et d'une caméra

Cycle cinéma autour de l'exposition Ready (to be) made

du 4 juin au 20 août 2013

Du désert au collage, du paysage altéré aux images modifiées

Conférence de Timothée Chaillou

Mercredi 12 juin 2013 à 20h

Aura

Performance de Peter Miller

Mercredi 10 juillet 2013 à 20h

La photographie depuis Les Américains de Robert Frank

Conférence de Kevin Moore

Mercredi 19 juin 2013 à 20h

Aller plus loin