RIP / Mohamed Bourouissa

Carte blanche LE BAL PMU 2011
Octobre 2011
  • Mohamed Bourouissa

  • Mohamed Bourouissa

  • Mohamed Bourouissa

« L’idée du titre m’est venue en voyant ces trois lettres sur une banderole de supporters. » M.B.

« Une même écriture, un même signe, les mêmes lettres renvoyaient alors à deux sens différents. Deux références distinctes se rejoignaient en une forme semblable, une même sonorité. Le mot « RIP » traduit l’ensemble de ma démarche dans ce projet. Je cherchais, d’un point de vue formel, à faire se rencontrer des signes puis laissais advenir leurs similitudes, ou leurs dissemblances.

 R.I.P.  est l’abréviation de rest in peace en langue anglaise, qui signifie repose en paix. Le verbe to rip, quant à lui, signifie déchirer...

Des papiers, manipulés, froissés, brandis, supportés, déchirés, jetés, apparaissaient dès lors comme les objets incarnant ces passerelles entre les turfistes et les supporters. C’est par la production de ces objets formels qu’un pont linguistique s’est construit au-dessus de deux univers. L’observation de ces mouvements de papiers m’a amené à explorer des mécaniques communes, deux manières de concevoir le collectif et l’individu. J’ai essayé de rendre cette mécanique visible. » M.B.

Par cette carte blanche, le PMU témoigne de son engagement en faveur de la création photographique contemporaine, porteuse de différents regards sur le temps présent. Le PMU s’est associé au BAL, lieu d’exposition et de réflexion dédié à l’image-document. Créé par l’Association des Amis de Magnum Photos, LE BAL est installé dans ce qui fut le plus grand PMU de France. En collaboration avec LE BAL, le PMU participe au développement de la notoriété de jeunes artistes, grâce à des commandes régulières sur des thématiques liées à l’univers des jeux et paris. La première carte blanche a été confiée à Malik Nejmi. Pour cette deuxième carte blanche, c’est Mohamed Bourouissa qui a été choisi. Le photographe s’est ainsi plongé dans deux univers ; celui des supporters et celui des parieurs, qui, bien qu’éloignés, se retrouvent autour du papier.

 

Un ouvrage conçu par WhitePapierStudio et co-édité par LE BAL, PMU et Filigranes Éditions accompagne l’exposition.

Partager

Autour de l'expo

HORSEDAY

SIGNATURE ET PROJECTION

Vendredi 21 octobre à 20h

Aller plus loin