Gerard Petrus Fieret

Biographie

Photogrammes extrait du film Gerard Fieret, fotograaf 1971

Jacques Meijer
 

Gerard Fieret naît à La Haye le 19 janvier 1924.

Il a deux sœurs Agatha et Anna. Son père quitte la maison familiale en 1926 et sa mère souffre de tuberculose. Enfant instable, il sera pris en charge pendant toute son enfance et son adolescence par des pensionnats, notamment jésuites. En 1943, il est envoyé aux travaux forcés en Allemagne. 

À la libération, il retourne à La Haye. Il mène dès lors une vie relativement isolée et ne parvient pas à avoir un travail régulier. Après avoir été inscrit une année à l’Académie de Beaux-Art en 1947, il côtoie l’Académie Libre (Vrije Academie, La Haye) fondée par l’artiste Livinus van de Bundt. En 1965, il se procure son premier appareil, un Praktiflex et commence une période de production photographique aussi intense que courte (1960-1975).

À partir des années 1980, il fait don aux institutions muséales hollandaises de nombreux tirages qu’il tient à marquer de sa signature et de multiples tampons. Personnage fantasque, il est une figure marginale mais reconnue de la scène artistique de La Haye, passant d’ateliers en abris où il cohabitera à la fin de sa vie avec 80 pigeons.

En 1992, il reçoit le prix Ouborg (La Haye). À partir des années 2000, sa notoriété devient internationale et il gagne l’intérêt d’un petit nombre de galeristes et collectionneurs américains. Aux Pays-Bas, il est fréquemment exposé aux côtés de photographes contemporains. En 2004, le Fotomuseum Den Haag lui consacre une exposition rétrospective à l’occasion de ses 80 ans. Il décède à La Haye le 22 janvier 2009

Partager

En lien

Gerard Petrus Fieret

du 26 mai 2016 au 28 août 2016

Gerard Petrus Fieret

Gerard Petrus Fieret