L'œil de la photographie

« Aux quatre coins de l’espace d’exposition l’artiste a fabriqué des murs d’images et de mots pour livrer sa vision d’être iranienne aujourd’hui. Ces murs portent le regard d’une femme qui cherche à redonner vie à la mémoire collective qui est intimement liée à son histoire personnelle. »
Jean-Baptiste Gauvin, L'œil de la photographie, 14 janvier 2019

Lien

Partager

En lien

Hannah Darabi

Rue Enghelab, la révolution par les livres, Iran 1979-1983

10 Janvier - 11 Février 2019