Je vous apporte des nouvelles du monde

Cycle cinéma autour de Magnum Analog Recovery
du 9 mai au 6 juin 2017

Être cheval, 2015

Jérôme Clément-Wilz

Une proposition de Vincent Gérard, cinéaste

De Robert Flaherty à Marguerite Duras, d'Orson Welles à Tacita Dean, en passant par Judd Apatow, le cinéma a toujours eu à voir avec la question ludique, belle et décisive de rapporter coûte que coûte des nouvelles du monde. Certes le cinéma n'est pas le direct télévisuel ou celui des médias numériques mais son éternel retard rend précisément possible un focus forte sur le monde. En investiguant de la sorte, optique vissée sur le dos des camera obscura, nous connaîtrons toujours un peu plus du mystère de notre vie ainsi découverte : une vision du souvenir.

Investigation 1 : fiction collective / Mardi 9 mai à 20h

Les trois films qui ouvrent ce programme entreprennent une traversée du territoire européen, la fiction de son histoire et le temps de sa construction. Le film Rédemption de Miguel Gomes est construit sur quatre des pays piliers qui forment notre utopie continentale. Ainsi, sous forme d'un journal filmé historico-familial, Gomes propose de concilier une destinée individuelle à celle d'un collectif, du sud au nord. Comme un moment de calme entre les deux orages de cette Investigation 1, l'espace-temps de 2 cigarettes de Clément Jandard nous fait traverser le Tage depuis une rive lisboète jusqu'à l'abri d'un pauvre hère qui nous offre dans son dénuement la lumière d'un feu réchauffant. La bouteille merveilleuse qu'est ce rêve de paix (fondement premier du projet européen) remonte brusquement à la surface avec le film Looking for Europe d'Olivier Malvoisin, relayant et délayant la parole publique des parlements européens. Où, dans un film à suspense, la démocratie s'éprouve enfin réellement.

Rédemption de Miguel Gomes, 2013, vidéo, couleur, son, 26'
2 cigarettes de Clément Jandard, 2015, vidéo, couleur, son, 6'
Looking for Europe d'Olivier Malvoisin, 2014, vidéo, couleur, son, 52'

Investigation 2 : archéologies des luttes à venir / Mardi 23 mai à 20h

Le cinéma a cette vertu : renverser le temps, nous coller à notre immédiate vie ou mort à venir, voire passée. Le Cinétract n°1968 de Gérard Fromanger et Jean-Luc Godard donne une vision de notre chose publique en pleine secousse. Dans Bure, Auriane Legendre rapporte quelques restes d'une lutte sociale actuelle, dont la forme fragmentaire semble trahir la fatigue de nos convictions politiques. Joachim Olender défait l'enquête, parjure la case documentaire, en retournant la lecture d'une arnaque politique : l'affaire dite de « Tarnac ». Le fait est donné comme tel : le film est froid, le délire d'État implacable. « Game Over » de l'ultra-gauche ou limites de la démocratie? Dans Septembre Chilien, Bruno Muel, accompagné de Théo Robichet et Valérie Mayoux, va collecter les dernières miettes de l'espoir socialiste après l'assassinat d'Allende et le coup d'État de Pinochet. Dans une forme enlevée, le film donne à voir une communion humaine malgré la fragilité de nos systèmes politiques dits avancés.

Cinétract n°1968 de Gérard Fromanger et Jean-Luc Godard, 1968, video, couleur, muet, 3'08''
Bure d'Auriane Legendre, 2017, vidéo, couleur, son, 4'30''
Tarnac, le chaos et la grâce de Joachim Olender, 2013, vidéo, couleur, son, 23'15''
Septembre chilien de Bruno Muel, 1973, 16mm, couleur, son, 39' 

Investigation 3 : résistance des corps / mardi 6 juin à 20h - séance déconseillée aux moins de 18 ans

Les photographies d'Antoine d'Agata souvent plongées dans les affaires sombres de lieux over control, se déplient ici dans le temps spécifique du cinéma. Ces films « en lambaux » surgissent comme les ultimes parcelles miraculeuses ramenées d'un monde parallèle : le réel sombre de trois endroits du monde. Comme dans un contre-champ ensoleillé, le film de Jérôme Clément-Wilz Être Cheval nous plonge dans un corral under control. Karen, personnage qui ose sortir du carcan de la fiction sociale, apparaît dans toute sa splendeur retrouvée. Au jeu soumis du Master and Servant c'est dans une pleine joie consentante qu'elle affirme sans concession sa liberté. Le film restitue avec une maestria pudique la transgression à l'œuvre.

Fragments inédits de White noise d'Antoine d'Agata, 2017, vidéo, couleur, son, 25'
Être Cheval de Jérôme Clément-Wilz, 2015, vidéo, couleur, son, 63'

Practical info

Cinéma des Cinéastes
7, avenue de Clichy – 75017 Paris

Séance : 9,50 euros tarif plein
7,50 euros tarif réduit
Exposition au BAL Magnum Analog Recovery + séance : 11,50 euros
Billet groupé à acheter préalablement au BAL

Programme sous réserve de modification

Go further