Lewis Baltz

img_4016.jpg

Lewis Baltz est un photographe américain majeur qui dès les années 1960 utilise la photographie pour exprimer le rapport structurel de l’homme à son environnement.

Lewis Baltz est né à Newport en Californie. À la fin des années 1960, il commence à utiliser la photographie pour décrire un monde de plus en plus impersonnel dépendant des logiques de production de masse. Ses images de zones industrielles et de l’urbanisation exacerbée des États-Unis sont devenues des symboles de l’art d’après-guerre, en mêlant vision documentaire et approche conceptuelle. Lorsqu’il s’installe en Europe à la fin des années 1980, Lewis Baltz se confronte à un monde où globalisation rime avec dématérialisation des échanges, précarité du travail et architecture normative. Il élargit alors sa pratique à la vidéo, confrontant images et textes dans des installations. Son oeuvre a fait l’objet de nombreuses expositions, collectives et personnelles, parmi lesquelles New Topographics à la George Eastman House en 1975, à la Biennial Exhibition du Whitney Museum of American Art en 1977, au MoMA PS1 à New York, en 1991, à l’Art Institute of Chicago en 2010, à la National Gallery of Art à Washington DC en 2011, au Kunstmuseum Bonn et au Kestnergesellschaft Hannover en Allemagne en 2012, à l’Albertina à Vienne en 2013, et au BAL à Paris en 2014. Deux expositions lui seront consacrées au MAPFRE en Espagne en 2016 et au Grand-Hornu en Belgique 2017. Durant toute sa carrière, Lewis Baltz n’a cessé d’enseigner, notamment à Venise, en Suisse, ou encore à Paris

Partager

En lien

Lewis Baltz Research Fund

Lauréats 2015 : Alessandro Laita & Chiaralice Rizzi

Lewis Baltz Research Fund

Inaugural recipents 2015 : Alessandro Laita & Chiaralice Rizzi