La marche du progrès : un monde sans Homme

Séance #3 du cycle cinéma : Dans l'intervalle
Mardi 10 avril 2018 - 20h

Extrait de Cold Valley de Johannes Krell et Florian Fischer, 2016

Johannes Krell et Florian Fischer

 Une séance en collaboration avec l'artiste-chercheuse Mélanie Pavy.

À la fascination exercée par les machines dès le tournant du 19e siècle, succède aujourd’hui la ruée des investisseurs sur les valeurs liées à la robotique et à l'automatisation. Si le secteur des robots utilitaires, éducatifs, ludiques ou d’assistance est promis à un bel avenir (on estime à 42 millions le nombre de robots qui auront envahi les maisons à travers le monde d'ici 2019), il s’accompagne d’une nécessaire redéfinition du travail pour l’homme dont la place semble reléguée à la marge. À ces constats saisissants dont se font écho les films présentés, répond une autre menace pour l’homme : la catastrophe environnementale. Urth parachève cette soirée par un récit d’anticipation au sein du projet d’écosystème artificiel Biosphere 2, basé en Arizona et aujourd’hui abandonné. Une invitation à méditer sur notre état d’attente avec le journal de bord tenu par un personnage féminin, qui consigne méthodiquement le vertige d’une presque-vie.

La Marche des machines de Eugène Deslaw, Russie/France, 1928, 9’
Erika de Justine Emard, France, 2016, VOSTF, 4’02
Rêvent-elles de robots astronautes de Sara del Pino, France, 2017, 25’
Landscape of Energy de Yuan Goang-Ming, Taïwan, 2014, 7’30
Cold Valley de Johannes Krell et Florian Fischer, Allemagne, 2016, 12’
Urth de Ben Rivers, Royaume-Uni, 2016, VO, 19’

Infos pratiques

Cinéma des Cinéastes, 7, avenue de Clichy – 75017 Paris

Séance : 9,50 € – plein tarif - 7,50 € – tarif réduit
Exposition au BAL En Suspens + séance :
11,50 €, billet groupé à acheter préalablement au BAL

(programme sous réserve de modification)

Partager

En lien

dans l'intervalle

Cycle cinéma autour de l'exposition En Suspens

Mardi 6 mars, mardi 27 mars et mardi 10 avril 2018 - 20h

En suspens

Du 9 février au 13 mai 2018

Aller plus loin