La scène noise japonaise au BAL

Concert / Taku Sugimoto et Junko
samedi 18 mars à 20h

Junko, Voice of the forest, 2015

Gaël Canton

Sur l’invitation de Michel Henritzi, guitariste, sont réunis au BAL pour un concert exceptionnel Taku Sugimoto et Junko. 

Membre fondateur du mouvement Onkyokei, littéralement « réverbération du son », une forme musicale d’improvisation libre mettant l’accent sur les sons forts et les sons faibles qui émerge au Japon dans les années 90, Taku Sugimoto est un guitariste à la pratique radicale. Son jeu, aux intonations cagiennes, se débarrasse peu à peu de la mélodie pour mettre en exergue les silences et les creux, à la frontière de l’abstraction musicale. 

Depuis ses débuts au sein du groupe Hijokaidan, groupe de musique japonais bruitiste, Junko utilise sa voix comme instrument. Performeuse sonore, Junko hurle. Ses cris bestiaux, essentiels, éructés comme à la sortie d’un cauchemar d’enfant, poussent l’audience dans ses derniers retranchements. Ces hurlements déchirants, célébrés par la scène noise japonaise, empliront l’espace du BAL, pour une expérience sonore cathartique. 

Infos pratiques

Tarif unique : 9 euros
Renseignement : poret@le-bal.fr

Partager

En lien

Stéphane DUROY

Again and again

Du 6 janvier au 9 avril 2017

Aller plus loin