Tentative d'égarement

Performance D’ESTEFANÍA PEÑAFIEL LOAIZA
Jeudi 30 novembre 2011 à 19h

Estefanía Peñafiel Loaiza

sur une proposition de Christian Alandete
 

Dans deux œuvres précédentes, Mirage(s)2, ligne imaginaire (Equateur) (2005), et Une certaine idée du Paradis (2011), l’artiste d’origine équatorienne Estefanía Peñafiel Loaiza révise les opérations cartographiques parfois arbitraires qui définissent, à partir d’une réalité moins physique que géographique, les fondations d’un pays comme l’Equateur, ou suggère la transformation permanente des reliefs topographiques de pays contraints à renaitre du terrain instable de leurs cendres.

Partant de documents d’actualités ou d’archives, relevant les traces que l’histoire laisse sur le territoire, l’artiste interroge par l’image, comment témoigner de ces transformations, moins à travers la capacité des images à montrer que par ce qu’elles refoulent ou dissimulent.

A l’issue d’une résidence de plusieurs mois au Liban, dont les stigmates de la guerre sont encore particulièrement manifestes, l’artiste proposera une performance originale, documentée par les archives photographiques trouvées sur place et/ou par ses propres photographies, faisant directement écho aux problématiques soulevées par l’exposition Topographies de la guerre.

Infos pratiques

Prix de l'entrée à l'exposition 
Plus de renseignements : contact@le-bal.fr

Partager

En lien

Topographies de la guerre

Du 17 septembre au 18 décembre 2011

Aller plus loin